Partner Meeting du projet Interreg GENCOMM

Partner Meeting du projet Interreg GENCOMM

 

Mercredi 17 octobre 2018

 

La Région Normandie accueillait ce mercredi le Partner Meeting du projet GENCOMM à l’hôtel de Région de Rouen. Cet événement clôturé par M. Hubert Dejean de la Bâtie, Vice-Président de Région Normandie en charge de l’Environnement, a permis de rappeler l’importance que la Région accorde au développement de l’hydrogène sur son territoire, qu’elle considère comme une pierre angulaire de sa transition énergétique.

Piloté par le Belfast Metropolitan College, le projet européen Interreg du Nord-Ouest GENCOMM (GENerating energy secure COMMunities through smart renewable hydrogen) rassemble neuf partenaires issus de cinq pays différents, que sont la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Irlande, et le Royaume-Uni. Les 2 partenaires normands sont l’INSA Rouen et l’ENSICAEN.

Approuvé en mars 2016, le projet GENCOMM s’achèvera en mars 2020. Son objectif est de mettre en place un modèle énergétique durable basé sur l’hydrogène, répondant aux besoins en électricité, chaleur et carburant afin d’assurer l’autonomie énergétique des communautés reculées d’Europe du Nord-Ouest.

 

 

 

Le projet repose sur 3 sites pilotes basés :

  • sur l’archipel des Shetland en Ecosse : unité de production de biogaz, transformé en chaleur et en électricité dans une centrale de co-génération. Une partie de l’électricité produite sera stockée sous forme d’hydrogène.
  • dans le Saarland en Allemagne : station de recharge hydrogène 700 bars semi-autonome, associée à des panneaux photovoltaïques.
  • dans le Comté d’Antrim en Irlande : champ éolien, associé à une unité de production d’hydrogène.

Grâce à la modélisation de ces systèmes énergétiques, le projet GENCOMM aboutira à la création d’un outil d’aide à la décision pour les collectivités. Il les aidera à définir leur propre matrice énergétique, en fonction de leurs caractéristiques. L’INSA Rouen et l’ENSICAEN sont impliqués dans ce travail de modélisation et de création de l’outil d’aide à la décision.

La Région est devenue partenaire associé au projet au début de l’année 2018. Par la suite, la Communauté d’Agglomération du Cotentin, la Communauté d’Agglomération de Saint-Lô, la Communauté d’Agglomération Seine Normandie et la Métropole Rouen Normandie ont suivi l’exemple de la Région, et sont à leur tour devenues partenaires associés. Ce statut permet d’être régulièrement informé des avancées et résultats du programme ; ces collectivités feront par ailleurs partie des premières à tester l’outil d’aide à la décision. Les retours d’expérience liés au projet GENCOMM pourront également bénéficier aux projets normands, tel que le projet d’autonomie énergétique de l’Ile de Chausey.

Animé par le Laboratoire de Sécurité des Procédés Chimiques de l’INSA Rouen, le Partner Meeting du projet GENCOMM  a rassemblé tous les partenaires du projet ainsi que des étudiants de l’INSA Rouen pour faire un point d’étape sur l’avancement du projet. Plusieurs interventions ont permis de faire le lien avec les projets normands et notamment avec le programme EAS-HyMob, présenté à cette occasion. D’autres thématiques ont été abordées, comme les fermes éoliennes off-shore normandes, ou la méthanisation en Normandie.

Pour en savoir plus sur le projet GENCOMM : http://www.nweurope.eu/projects/project-search/gencomm-generating-energy-secure-communities/

 

 

Partenaires

MIE - Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe Région Normandie SERFIM SYMBIOCELL