Séminaire « l’hydrogène au service des transitions régionales »

Séminaire « l’hydrogène au service des transitions régionales »

 

Mardi 02 avril 2019

 

La Maison de la Chimie accueillait ce mardi le séminaire « l’hydrogène au service des transitions régionales », organisé conjointement par l’AFHYPAC et Régions de France, en présence de M. Hubert DEJEAN de la BATIE Vice-Président de la Région Normandie en charge de l’Environnement.

Ce séminaire a rassemblé une centaine de participants, à la fois Régions, établissements publics et industriels. L’objectif de cette manifestation était tout d’abord de mettre en lumière le rôle pionnier des Régions dans le soutien à la structuration d’une filière hydrogène verte et compétitive en France. Les expériences des Régions dans le domaine de l’hydrogène ainsi été présentées. Elles explorent notamment l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur de stockage des énergies renouvelables, comme moyen d’alimentation en électricité des zones non-interconnectées, ou encore dans la mobilité. 

M. Hubert DEJEAN de la BATIE, a donc eu l’occasion de présenter le Plan Normandie Hydrogène, mais aussi le programme normand d’amorçage de la mobilité hydrogène EAS-HyMob.

Il s’agissait également d’inciter l’Etat à tenir les objectifs du Plan National de Déploiement de l’Hydrogène, lancé le 1er juin 2018 par l’ancien Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, M. Nicolas HULOT. Ce plan fait partie de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (ou PPE), et doit participer à la réalisation des objectifs fixés par l’Accord de Paris et le Plan Climat.

M. Hervé MORIN, Président de l'Association des Régions de France, et M. Philippe BOUCLY, Président de l’AFHYPAC, ont donc conjointement rédigé une lettre au Premier Ministre, dans laquelle ils saluent l’engagement financier des Régions et de l’Etat dans la réalisation du Plan National Hydrogène. Dès 2019, l’Etat a en effet annoncé vouloir consacrer une enveloppe de 100 million d’euros à cet objectif. Les Présidents saluent cette mobilisation, et « appellent de leurs vœux sa pleine concrétisation, mais surtout sa pérennisation pour les prochaines années ».

Cette matinée a donc été l’occasion pour les Régions d’insister sur l’importance d’agir au plus vite en faveur de l’hydrogène, celui-ci étant à la fois vecteur de transition énergétique et de développement économique pour les territoires.

 

Partenaires

MIE - Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe Région Normandie SERFIM SYMBIOCELL