Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Manche

SDIS 50

 

 

 

 

 

 

 

Comment avez-vous été amené à connaitre la filière hydrogène ? 

Par l'acquisition par le Conseil Départemental de la Manche d’une flotte de Renault Kangoo ZE à prolongateur hydrogène ainsi que par la formation des Sapeurs-Pompiers de la Manche sur le risque hydrogène dans le cadre de la mobilité (par contacts et stages avec les Services d'Incendie et de Secours de la Vienne et de Loire-Atlantique) avec la création d’un plateau technique dédié aux feux de véhicules légers à hydrogène.

Quel est votre vision de cette filière ? (Etat actuel, perspectives, avantages, inconvénients) ? En quoi pensez vous qu’elle puisse constituer une alternative crédible aux énergies fossiles sur le segment de la mobilité ?

  • Etat actuel 

La filière hydrogène reste, pour l'instant, relativement méconnue du grand public. Les aspects mobilité sont à l'heure actuelle pénalisée par le prix des véhicules et le manque de points de distribution d'hydrogène. L'utilisation actuellement possible en flotte captive uniquement (nécessité de disposer d’un point de distribution à proximité immédiate),

  • Perspectives

Pour la partie mobilité, l'hydrogène donne la possibilité de faire évoluer le parc automobile à énergies fossiles vers un parc hydrogène « propre ». Pour ce faire, il sera nécessaire d’augmenter l’autonomie des véhicules, de développer les infrastructures de distribution et d’augmenter la production d'hydrogène afin d’abaisser les prix de vente.

De manière générale, l'hydrogène donne la possibilité de développer les installations dans des domaines aussi variés que l’habitat, l’industrie, les équipements domestiques et/ou professionnels, la signalisation, l’éclairage, les transmissions… 

  • Avantages

C'est un moyen d'exploiter les ressources naturelles présentes dans le pays pour produire de l’hydrogène (énergie solaire, éolienne et hydrolienne). Il donne la possibilité de stocker de l’électricité que l’on pourrait redistribuer en fonction de la demande (baisse des importations en provenance de pays voisins).

  • Inconvénients

L'hydrogène souffre d'une « mauvaise réputation ». C'est un gaz très volatile pouvant poser des problèmes de stockage et des risuqes importants d’inflammabilité en présence d’une flamme (emploi très compliqué en présence de points d’ignition).

Votre région est la première en France à avoir déployé cette technologie. Qu’est-ce que, selon vous, elle pourrait apporter à votre territoire ?

Elle pourrait apporter une certaine « indépendance énergétique » avec le projet de production d’hydrogène décarbonnée (filières hydrogène et hydrolienne) ainsi qu'un savoir-faire technique susceptible de placer la région en position de leader sur la filière hydrogène française. Elle peut aider le pays dans sa démarche de transition énergétique et aider au développement de l’économie régionale (pouvant de facto favoriser une reprise économique nationale).

De combien de véhicules avez-vous fait l’acquisition ?

Deux véhicules.

De quel type de véhicule s’agit-il ? 

Il s'agit de Renault Kangoo ZE / Hydrogène (technologie de pile à combustible Symbio FCell).

Quels cycles d’usage ont ces véhicules ? 

Il s'agit d'un usage ponctuel dépendant de l’activité opérationnelle. Les véhicules d’intervention sont sollicités dans des cadres urbain, interurbain et/ou rural, avec un rayon d’action de 30 km maximum à partir du centre de rattachement.

Quelle est la distance quotidienne parcourue par ces véhicules ?

Il n'y a pas de règle générale, l'utilisation des véhicules est totalement dépendante des demandes de secours (véhicules dédiés aux opérations diverses).

Quels sont les raisons qui ont poussé votre structure à investir sur cette technologie ?

Le contexte départemental particulièrement favorable, le souhait de rendre acceptable le risque hydrogène dans le cadre de la mobilité, ainsi que le souhait de participer à une démarche écologique dans le cadre du développement durable.

Projetez-vous de continuer à vous équiper avec ce type de matériel ?

Plusieurs projets sont envisagés, notamment avec une possibilité de conception d’un fourgon incendie hydrogène (sous réserve des dotations budgétaires correspondantes et des possibilités techniques).

 

Lieutenant Bruno MONDIN

 

 

Découvrez le témoignage vidéo des pompiers de la Manche tourné par l'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible

 

 Présentation véhicule hydrogène SDIS de la Manche

Crédit Photo : David Daguier, Conseil Départemental de la Manche

Partenaires

MIE - Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe Région Normandie SERFIM SYMBIOCELL